Cri de colère des habitants hier Encore sous le choc et attristés par le décès d’un de leurs amis, survenu hier à l’hôpital Jeetoo à la suite d’une maladie, les habitants d’Agalega sont en colère devant le refus des autorités de mettre un moyen de transport à la disposition des proches du défunt afin d’assister…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In