La dizaine d’étudiants agaléens repartis dans leur île natale pour les vacances en décembre dernier, sont contraints d’y demeurer quelques jours de plus. Cela non seulement en raison des intempéries, mais aussi du fait que le Barracuda, l’embarcation prévue pour le retour à Maurice, est actuellement en maintenance. Pour remédier à la situation depuis le début de la semaine, l’Outer Islands Development Corporation (OIDC) multiplie les démarches afin de permettre aux étudiants agaléens de rejoindre Maurice au plus vite.

Alors qu’il était initialement prévu qu’ils regagnent Maurice au début de janvier, les récentes intempéries dans la région de l’océan Indien empêchent le retour d’une dizaine d’étudiants agaléens à Maurice, les conditions en mer étant trop dangereuses pour que le Barracuda, actuellement en maintenance, prenne le large vers Agaléga.

Si le gouvernement mauricien fait généralement appel à Air Seychelles pour des voyages vers l’archipel, cette fois, en raison d’un problème avec la piste d’atterrissage à Agaléga – présentement en réparation après avoir subi des dégâts en décembre dernier, même le Dornier ne peut y atterrir ces jours-ci. La requête faite par l’OIDC auprès des Seychelles pour avoir un avion en vue de récupérer les étudiants en toute sécurité ayant été rejetée, d’autres dispositions ont été prises afin de ne pas pénaliser le cours de la scolarité de ces étudiants.

En attendant que le Barracuda puisse à nouveau voguer, lors d’une réunion urgente présidée par la vice-Première ministre et ministre des Administrations Régionales et des îles Eparses, il a été décidé qu’à partir de ce jeudi 11 janvier, ces étudiants scolarisés à Maurice, poursuivront leurs études dans les établissements scolaires d’Agaléga.