Un atelier visant à familiariser les PME avec l’African Growth and Opportunities Act (AGOA) sera organisé mercredi à Westin Turtle Bay Resort & Spa à Balaclava. Le ministre du Business, des Entreprises et des Coopératives, Soomildut Bholah, et le chargé d’affaires de l’ambassade des États-Unis, Melanie Zimmerman, seront présents pour l’ouverture.
Cette activité réunira une centaine de représentants de la communauté des affaires, des secteurs public et privé, des PME, et des entrepreneuses. L’objectif principal consiste à sensibiliser les participants aux opportunités existantes sous l’AGOA et les informer afin qu’ils puissent mieux comprendre le processus d’exportation et ainsi prendre avantage des possibilités d’affaires. Le but de cette loi, adoptée en mai 2000 par le Congrès américain, est de soutenir l’économie des pays africains en leur facilitant l’accès au marché américain s’ils adhèrent aux principes de l’économie libérale.
Les contraintes qui affectent la diversification des produits aux marchés américains, tels que le manque d’informations et les exigences de produits, feront l’objet de discussions. L’autre objectif est d’explorer avec les opérateurs les mesures qui doivent être prises en vue de réaliser le plein potentiel de l’AGOA.
L’atelier comprendra aussi des tables rondes axées sur trois secteurs dont l’habillement, la décoration intérieure/accessoires de mode, et des produits alimentaires de spécialité. Trois experts américains de l’East Africa Trade Hub seront présents pour animer l’atelier. Des représentants de plusieurs institutions concernées par les exportations vers les États-Unis seront également présents à savoir le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs ; la Small and Medium Entreprises Development Authority ; Enterprise Mauritius, et la MauBank, entre autres.
Cet atelier sera précédé d’un exercice d’évaluation par les trois experts américains qui visiteront les locaux des PME pour un constat des obstacles auxquels font face ces dernières par rapport aux exportations vers les États-Unis. Les données recueillies aideront les experts à préconiser des solutions taillées sur mesure en faveur des PME.