Des associations commerciales de l’industrie textile et de l’habillement des États-Unis et d’Afrique ont, d’une seule voix, demandé le renouvellement, pour une période d’au moins quinze ans, de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA) ainsi que de la dérogation Third Country Fabric. Cette requête a été faite dans le sillage de la tenue du forum de l’AGOA à Washington.
Parmi les organisations qui se sont concertées pour faire cette demande figure la United States Fashion Industry Association (USFIA) qui représente les intérêts de toute l’industrie de la mode aux États-Unis et regroupe les marques textiles, les importateurs, grossistes et détaillants qui font des affaires au niveau global. « AGOA not only allows US companies to produce quality, affordable apparel for their customers, but also provides much-needed jobs and economic opportunities in sub-Saharan Africa », a déclaré Julia K. Hughes, présidente de l’USFIA. Cependant, a-t-elle poursuivi, ces opportunités sont menacées au fur et à mesure que la date d’expiration (30 septembre 2015) de l’AGOA se rapproche.
Les pays africains exportateurs de textiles vers le marché américain, et bénéficiaires des dispositions avantageuses de l’AGOA et du Third Country Fabric, réclament l’extension de cet accord-cadre dès cette année, et ce, pour une longue période afin d’assurer plus de prévisibilité pour les hommes d’affaires qui veulent investir dans ce secteur. Selon une récente étude menée par USFIA, des directeurs de sociétés de mode aux États-Unis ont indiqué qu’ils voudraient continuer à importer des produits des pays membres de l’AGOA et même accroître leurs commandes.
« But without duty-free treatment, sourcing apparel from the region is cost-prohibitive for many fashion brands and retailers, and since they plan their sourcing six to twelve months in advance, many are already considering leaving the region altogether », a expliqué Julia Hughes. Cette dernière a souhaité que le récent Sommet États-Unis/Afrique ainsi que les réunions convoquées par le Congrès américain débouchent sur un renouvellement rapide et à long terme de l’AGOA afin que les représentants des banques et autres détaillants puissent continuer à placer leurs commandes assez vite tout en développant leurs activités.
Les associations qui soutiennent la demande de l’USFIA sont l’African Cotton and Textile Industries Federation (ACTIF) à laquelle appartient la Mauritius Export Association, l’American Apparel and Footwear Association (AAFA), la Footwear Distributors and Retailers of America (FDRA), la National Retail Federation (NRF), l’Outdoor Industry Association (OIA), et la Retail Industry Leaders of America (RILA).