Le Sénat américain a adopté l’extension de l’AGOA par une majorité de 97 voix contre une jeudi. Le franchissement de cette étape importante dans le processus d’adoption de l’amendement au texte de loi a été accueilli favorablement par la MEXA et par les producteurs mauriciens. La directrice de la MEXA, Lilowtee Rajmun, qui se trouvait au Capitol Hill à cette occasion, a pu suivre avec attention ce développement qualifié d’historique.
Pour le ministre des Affaires étrangères Étienne Sinatambou, ce vote représente une belle victoire pour Maurice et pour l’Afrique en général. « Cependant, nous avons gagné une autre bataille, mais nous n’avons pas encore gagné la guerre », a-t-il déclaré.
Le ministre rappelle qu’un mois après l’arrivée du nouveau gouvernement au pouvoir, soit du 19 au 25 janvier, il avait participé à une mission à Washington. Le président Barack Obama avait alors, dans son discours du Budget, fait une requête au Sénat pour qu’une somme de USD 1,7 milliard soit votée pour le financement de l’AGOA sur une durée de 10 ans. En mars, lors du sommet des chefs d’Etat du COMESA, à Addis-Abeba, l’assistante US Trade Representative Florizette Lyser avait rassuré le ministre mauricien sur le renouvellement de l’AGOA. Le projet de loi avait été introduit au Congrès le 16 avril dernier.
L’AGOA Bill doit maintenant être ratifié par la Chambre des Représentants, où le texte devra obtenir le soutien d’au moins 218 députés sur 435. Selon Paul Ryberg, qui agit officiellement comme lobbyiste du gouvernement auprès des autorités américaines, certains républicains pourraient faire pression pour que l’AGOA Bill soit associé à d’autres textes de loi en attente, et ce même si le Sénat a voté l’AGOA Act séparément. Le texte de loi pourrait être présenté avant le “memorial day recess” vendredi prochain. Le cas échéant, le texte de loi sera étudié par la Chambre des Représentants en juin.