Sendy Naigum, 27 ans, et Ervin Cassadin, 29 ans, deux cousins, ont été violemment agressés samedi soir. Sendy a eu le tendon sectionné et porte de multiples plaies à la tête. Alors que Ervin, encore hospitalisé à l’hôpital du Nord, a eu les deux genoux fracturés et souffre de plusieurs coupures l’arme blanche. Son état de santé est jugé sérieux.

Quelques temps de cela, Sendy Naigum avait porté plainte à la police en raison du comportement louche de certains de ses voisins qui, selon lui, « fim zot bann zafer lor bor sime ». Depuis, les relations entre le voisinage et le jeune homme ne sont plus au beau fixe.

Samedi aux alentours de 23h, Sendy et son cousin arrivent à St François pour récupérer des équipements de plongée. Sachant que le voisinage lui était quelque peu hostile ces derniers temps, Sendy avait prévenu par avance les forces de l’ordre pour que ces derniers interviennent si les choses tournaient mal.

En effet, à l’arrivée des deux jeunes hommes, deux véhicules de police étaient postés sur les lieux. Sendy et son cousin sont descendus de leur voiture, se croyant en sécurité. C’est à ce moment qu’un groupe d’individus s’est jeté sur les deux jeunes hommes pour les rouer de coup.

Sendy et Ervin ont été tabassés avec des barres de fer et des sabres sous l’oeil des policiers, qui ne sont pas intervenus selon les victimes.

Après avoir passé à tabac Sendy et Ervin, les malfrats ont fait main basse sur une somme de Rs 100 000 qui était à bord du véhicule avant de le mettre en pièce.

Laval Naigum, le père de Sendy, dit ne pas comprendre comment et pourquoi les policiers qui étaient déjà sur place ne sont pas intervenus.

Une déposition a été faite. La police de Grand-Gaube enquête sur cette affaire.