Jude Christopher Arekion, 37 ans, soupçonné d’être impliqué dans l’agression du constable Kaudeer le 16 janvier dernier lors du braquage raté de la quincaillerie Cosmos, à Curepipe, a été arrêté hier par la brigade criminelle de la Western Division, soit un mois après que ses complices, Patrick Joseph Marianne et Seewooram Babajee, auteurs de plusieurs braquages, aient été appréhendés. Ce récidiviste notoire, qui a déjà à son actif plus d’une trentaine de délits, a été maîtrisé lors d’une opération musclée à Résidence Kennedy, dans le sillage d’une enquête menée par la Robbery Squad de la Western Division, par les officiers Paunin, Nahania, Sookun, Nellan, Théodore et le sergent Venkatachellum.
Jude Christopher Arekion, un habitant de Cité Kennedy âgé de 37 ans, a été arrêté hier, soit presqu’un mois après que ses deux complices, Joseph Marianne (53 ans) et Seewooram Babajee (43 ans), aient été appréhendés. Ce rédiviste notoire, accompagné des deux autres malfrats, tous cagoulés, avait fait irruption le 16 janvier dans une quincaillerie de Curepipe pour y commettre un vol. Ce jour-là, il avait agressé le constable Kaudeer à coups de sabre lorsque ce dernier s’était interposé.
Christopher Arékion possède un casier judiciaire très chargé, avec plus d’une trentaine de délits à son actif, dont le premier remonte à juillet 1999, lorsqu’il avait été arrêté pour une affaire d’escroquerie. Un an plus tard, il avait agressé sauvagement un fonctionnaire. En 2000, il avait été interpellé pour avoir volé la roue de secours d’une voiture garée sur le parking du casino de Trou-aux-Biches. Depuis, il a continué de plus belle.
Un autre coup s’est passé en 2001, lorsqu’il s’était présenté chez un bijoutier à Mont-Ida et avait acheté une chaîne en or pour une somme d’environ Rs 4 000 avec un chèque sans provision portant le nom d’une personne décédée. Quelques années plus tard, soit en 2008, ce récidiviste notoire a volé le chéquier d’un avocat et l’a utilisé à sa guise. Ce n’est pas tout : en 2010, il a passé la commande d’une trentaine de bouteilles de whisky dans un supermarché de Curepipe en donnant l’adresse d’une maison inoccupée. Le récidiviste Christopher, nous révèle un enquêteur, est connu comme quelqu’un qui « pourrait utiliser tous les moyens pour réaliser ses coups ». Pour info, ses deux complices, arrêtés pour l’agression du policier, avaient confié aux enquêteurs être les auteurs des braquages survenus aux supermarchés Dream Price de Montagne-Blanche et de Rose-Belle les 2 et 6 janvier derniers, où des sommes de Rs 63 000 et Rs 125 000 respectivement avaient été emportées, mais également du « hold-up » de la station-service Engen, à Roches-Brunes le 15 janvier, au cours duquel la caisse et le sac à main d’une employée avaient été volés.