Le procès intenté à l’époux de la PPS Roubina Jadoo-Jaunbocus, Muhammad Muhadjir Jaunbocus, et à son coaccusé, Kaviraj Veerasamy, pour avoir agressé le député du MMM Reza Uteem et Jenito Seedoo, un membre du MMM, lors de la campagne des élections municipales de 2015, a été appelé hier devant la magistrate Meenakshi Bhogun, siégeant en cour de district de Port-Louis. Muhammad Muhadjir Jaunbocus n’étant pas au pays, son épouse, l’ex-ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus, s’est fait le devoir de le représenter. Il rentre au pays le 22 février.

Muhadjir Jaunbocus a retenu les services de Me Raouf Gulbul alors que l’autre accusé s’est assuré les services de Me Zaid Jaunbocus. Me Gulbul a déposé une motion selon laquelle son client n’avait pas été confronté aux charges qui lui étaient reprochées. Le procès a été renvoyé au 5 mars pour les débats.

L’homme de loi de Muhadjir Jaunbocus a aussi présenté une motion pour obtenir le formulaire PF 58. Les deux accusés répondent d’une “charge de assault”. Ils ont tous deux plaidé non coupables.

En septembre dernier, un mandat d’arrêt avait été émis contre Muhadjir Jaunbocus qui s’était absenté plusieurs fois en cour. La magistrate n’avait eu d’autre choix que d’émettre ce mandat d’arrêt. Le principal intéressé qui n’était pas au pays à cette époque avait dû se présenter à son arrivée pour “recall” le “warrant”. Il est reproché aux deux accusés d’avoir infligé des coups au député mauve le 10 juin 2015, à Tranquebar.