Deux officiers du ministère de la Santé, Rossun Singh Nunkoo et Mohammad Sheriff Sakut, ont déclaré à la police avoir été agressés à Vallée des Prêtres hier, vers 19h30, alors qu’ils effectuaient une opération de fumigation contre les moustiques.

Sur une vidéo postée sur les réseaux sociaux, un des officiers en sang est aperçu à bord d’une fourgonnette (immatriculée 47 RM 16), le visage sérieusement amoché. « Nou’nn vinn fer fogging isi, get kouma nou gagn bate. Nou pena okenn sekirite », déplore l’autre officier.

Dans sa déposition Rossun Singh Nunkoo, qui exerce comme chauffeur au ministère de la Santé, a indiqué qu’il conduisait la fourgonnette du gouvernement quand un homme l’a signalé de s’arrêter. Ce dernier lui aurait alors donné plusieurs coups de poing au visage et aurait endommagé le rétroviseur du véhicule.

Mohammad Sheriff Sakut, general worker au ministère, a lui relaté dans sa déposition que, en compagnie d’une équipe, il effectuait un exercice de fumigation à School Lane quand un individu l’a approché. Ce dernier lui a reproché de tenir une telle opération dans cette région et lui aurait donné des coups partout sur le corps.

Blessé aux lèvres et au nez, Rossun Singh Nunkoo a, muni d’une Form 58, reçu des soins à l’hôpital Jeetoo. Il soutient pouvoir identifier son agresseur. Quant à Mohammad Sheriff Sakut, bien qu’il n’ait pas été blessé, il affirme souffrir de douleurs et a lui aussi reçu des soins.

Deux dépositions ont été enregistrées au poste de police d’Abercrombie pour « assault on agent of civil authority ».