Stéphane Orange, suspecté du meurtre d’Ajay Itoo, dont le corps sans vie a été retrouvé dans une maison abandonnée, à Curepipe, est retourné sur les lieux ce samedi 14 décembre, accompagné des officiers de la CID et du SOCO.

La CID de Curepipe soupçonne un règlement de comptes d’être à l’origine de cette agression mortelle entre sans domicile fixe (SDF).

Le cadavre d’Ajay Itoo, 46 ans, a été découvert dans une maison abandonnée, rue Winston Churchill, jeudi après-midi.

Stéphane Orange et un dénommé Chandraduth Caullychurn, qui squattaient la même maison, ont été arrêtés durant l’enquête. Ces derniers nient les accusations portées contre eux.

Cependant, les enquêteurs ont entendu certains témoins proches des trois hommes et devaient apprendre qu’une vive dispute aurait éclaté entre eux mercredi soir.

Le rapport d’autopsie du Dr Sudesh Kumar Gungadin a attribué le décès d’Ajay Itoo à de multiples blessures. Le quadragénaire a été roué de coups au visage et à la tête.

Les enquêteurs n’écartent pas la possibilité que d’autres suspects soient impliqués dans cette bagarre. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ACP Rassen.