L'épouse de Kamlesh Sumoreeah a déposé une plainte au poste de Quatre-Bornes suite à la disparition de son époux

La Criminal Investigation Division (CID) de Quatre-Bornes est à la recherche de trois jeunes habitants de Résidence Kennedy, soupçonnés d’avoir agressé Jean-Pierre Appavoo, 55 ans, le 5 mai. Cet habitant de Quatre-Bornes est décédé hier, jeudi 17 mai, après avoir été admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Victoria depuis le mardi 8 mai. L’autopsie a attribué son décès à une hémorragie crânienne.

La police tente de faire la lumière sur les circonstances entourant sa mort. Soulignons que, pour l’heure, ce cas n’est pas traité comme un meurtre étant donné que la victime n’avait pas signalé à la police ni même au poste de police de l’hôpital de Candos qu’elle avait subi des coups.

Après son agression, Jean Pierre Appavoo était rentré chez lui. Il s’était ensuite rendu à l’hôpital Victoria pour des soins et avait obtenu sa décharge le même jour. Il avait fait part au personnel soignant qu’il avait fait une chute à bicyclette.

Comme il s’est senti mal le 8 mai, Jean-Pierre Appavoo s’est de nouveau rendu à l’hôpital où son état de santé s’est détérioré. Avant de sombrer dans le coma, il a confié à son neveu qu’il avait été agressé par trois jeunes alors qu’il s’était interposé dans une bagarre entre eux et ses amis.

La police n’a pu recueillir sa version des faits car le quinquagénaire n’a jamais repris connaissance. La CID de Quatre-Bornes compte interroger le neveu et les amis de la victime pour déterminer ce qui s’est réellement passé.