Le couperet est tombé pour Fabrice Petite. Cet habitant de Chemin-Grenier, poursuivi sous une charge de “wounds and blows causing death without intention to kill”, a écopé de dix ans de prison pour l’agression mortelle de son père. L’accusé avait plaidé coupable à son procès.

Les faits se sont déroulés en janvier 2015. Suite à une dispute familiale, Fabrice Petite, 30 ans, avait agressé à coups de sabre son père, Clifford Petite, 56 ans.

Lors de son audition, l’accusé avait déclaré qu’il se disputait avec sa soeur quand son père a tenté de s’interposer en l’agressant à coups de bois. C’est alors qu’il s’est saisi d’un sabre avant d’assener un coup à la main de son père après quoi il l’a roué de coups.

Le père avait alors été admis à l’hôpital de Souillac et a ensuite été autorisé à rentrer chez lui, à Chemin-Grenier. Son état se détériorant, Clifford Petite s’est de nouveau rendu à l’hôpital Nehru, à Rose-Belle, où il a rendu l’âme après six jours.