Indraduth Mohit

Indraduth Mohit, qui est désormais poursuivi en Cour intermédiaire sous une charge de “wounds and blows causing death without intention to kill”, demande l’arrêt de son procès. La défense a eu à apporter plus de précisions sur sa motion d’arrêt du procès avant que les débats aient lieu.

Indraduth Mohit est accusé d’avoir mortellement agressé Dharmanand Ruttan le 11 mars 2007 lors d’une altercation dans l’enceinte du poste de police de Montagne-Blanche. Les débats auront lieu le 16 août. Indraduth Mohit était poursuivi sous une charge de meurtre sans préméditation (“manslaughter”) devant les Assises. Un procès qui restera dans les annales du judiciaire, avec l’arrêt du procès à trois reprises devant trois différents juges.

La première fois que le procès a été entendu devant les Assises sous la présidence de Benjamin Marie-Joseph, le procès avait été arrêté car l’accusé avait approché un membre du juré. Le procès avait été « discontinued » une deuxième fois, cette fois devant le juge Prithviraj Fekna, suite au désistement d’un juré, qui souffrait de problèmes psychiatriques. A la troisième reprise, la juge Aruna Devi Narain a réclamé l’arrêt du procès après une contestation de l’homme de loi d’Indra- duth Mohit, Me Sanjeev Teeluckdharry.