Marguetson Legentil, un habitant de Batterie-Cassée, était poursuivi en cour intermédiaire sous une charge de Wounds and Blows causing death without intention to kill. Le magistrate Raj Seebaluck l’avait trouvé coupable. Il a été condamné à huit ans de prison hier.

Marguetson Legentil avait mortellement agressé le gendre de sa sœur lors d’une dispute familiale. Cette affaire remonte au 27 novembre 2014. Florette Perrine, une habitante de Batterie-Cassée de 47 ans, ouvrière dans une usine, son fils, Joeckinson Perrine, son frère, Marguetson Legentil, et un de leurs amis, Benley Leopold, s’étaient réunis ce jour-là pour une partie de beuverie. Une vive altercation devait ensuite éclater au sujet des enfants, nécessitant l’intervention de la victime, Darnley Jolicœur. Malgré ses efforts, ce dernier n’a pu calmer Marguetson Legentil, qui s’était saisi d’un couteau et l’a poignardé en pleine poitrine avant de se tourner vers Joeckinson Perrine, le blessant à son tour à l’estomac. Florette Perrine avait pour sa part été blessée à la jambe droite. Darnley Jolicœur n’avait pas survécu à ses blessures. Marguetson Legentil avait tenté de s’enfuir après avoir commis le meurtre. Mais il avait été rattrapé par les habitants de Batterie-Cassée qui l’avaient roué de coup avant de le livrer à la police. Blessé, il avait été admis à l’hôpital Jeetoo par la suite.

Marguetson Legentil, originaire de Rodrigues, s’est installé à Maurice en 2013. Il n’est pas inconnu des services de police rodriguais. Il avait agressé son épouse à l’arme blanche et abusé sexuellement d’une fillette de 12 ans. En cour, il avait exprimé des remords, expliquant avoir agi sous l’influence de l’alcool.