Alors que la comparution de Louis Jonathan Fanfan était prévue devant les Assises hier, l’accusé qui est en liberté conditionnelle a brillé par son absence. Son homme de loi était toutefois en Cour et a expliqué au juge qu’il ne pouvait justifier l’absence de son client, car il n’a pas eu de contact avec lui. La prochaine comparution a été fixée au 23 février. Louis Jonathan Fanfan répond d’une charge d’homicide involontaire pour l’agression mortelle, le 4 septembre 2010, de son ami Leroy Dumlaye, un habitant de Cité Florida, qui avait succombé à ses blessures à l’hôpital du Nord peu après les faits. Selon les informations disponibles dans le dossier à charge, la victime, munie d’un sabre, était ce jour-là allé à la rencontre de Louis Jonathan Fanfan à Baie-du-Tombeau. Une dispute s’est ensuivie, au cours de laquelle Jonathan Fanfan avait été blessé en premier. Il s’est par la suite saisi du sabre de Leroy Dumlaye et lui a assené plusieurs coups, à la tête, aux épaules et aux mains. Les deux amis étaient âgés d’une vingtaine d’années au moment des faits.