Parce qu’aucun shelter ne peut le recueillir après une agression sexuelle alléguée, il y a deux semaines, un enfant en placement dans un abri est contraint de séjourner à l’hôpital. Depuis que ce garçon de 10 ans, pensionnaire au shelter pour enfants en détresse de Pointe aux Sables, a été admis à l’hôpital après une agression sexuelle alléguée par un autre enfant en placement et âgé de 13 ans il se trouve toujours dans le service hospitalier.

Il y aurait passé les fêtes de Noël. L’enfant qui aurait été abusé n’aurait pas été blessé physiquement. Mais selon des témoins, il a été délibérément placé à l’hôpital, le temps qu’un autre shelter veuille l’accueillir et pour qu’il ne subisse pas de représailles par son agresseur, lequel est toujours au shelter.

Les shelters étant actuellement remplis, le National Children’s Council, qui gère l’abri de Pointe aux Sables, peine à lui trouver une place! C’est une employée du shelter qui aurait été témoin de l’agression avant d’alerter la responsable du centre.