Lors d’une manifestation à Réduit hier matin, une centaine d’employés, maçons, charpentiers et laboureurs, affectés à la Support Services Unit du ministère de l’Agro-industrie, ont protesté contre la possible fermeture de leur département craignant pour la perte de leur emploi. Ils ont appris avant-hier qu’ils seraient transférés à une autre unité du ministère à Richelieu. Ces mêmes employés étaient auparavant affectés à la station de Palmar et à celle de Nouvelle Découverte avant d’être transférés à Réduit.
Aujourd’hui, après avoir travaillé avec dévouement pendant des longues années, ils se voient ballottés à la station de Richelieu, déplore Radhakrishna Sadien, président de la Government Services Employees Association (GSEA), qui était aux côtés des employés mécontents.
Le syndicaliste a déclaré que la décision de cette fermeture équivaut à une privatisation du secteur, qu’il qualifie d’inacceptable d’autant que beaucoup de ces travailleurs vont à la retraite dans deux à trois ans.
La GSEA a sollicité une rencontre urgente avec le Secrétaire Permanent du ministère de l’Agro-Industrie pour revoir la situation.