Le Conseil des ministres a donné hier son accord pour que le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, en collaboration avec l’Agricultural Research and Extension Unit (AREU), mette en oeuvre le plan Field Operations Regrouping and Irrigation Project (FORIP) pour les planteurs autres que ceux de canne, c’est-à-dire les cultivateurs de fruits, fleurs et légumes, et ce dans le cadre du Budget 2013. Le plan FORIP s’appliquait jusqu’ici au secteur de la canne pour aider les petits planteurs de se secteur à mitiger les effets de la baisse des prix dans l’industrie sucrière. Les planteurs regroupés bénéficieront, entre autres, de financements pour la préparation du sol et d’autres travaux d’infrastructure agricole, tels les réseaux d’irrigation et la construction de voies d’accès et de drains. Une subvention de 80%, ne dépassant pas Rs 40 000 par arpent, sera accordée aux bénéficiaires dans le cas où les opérations de préparation du sol incluraient des travaux avancés d’épierrement. Seuls les planteurs qui se seront regroupés bénéficieront de ce plan.