Le ministre de l’Agro-industrie et de la sécurité alimentaire, Satish Faugoo, a déclaré hier que le pays a atteint l’autosuffisance dans trois produits stratégiques à savoir l’ail, l’oignon et la pomme de terre. C’était lors d’une visite aux plantations de St Avold, dans le sud du pays.
« Nous sommes venus pour faire un état des lieux par rapport à la production de l’ail, l’oignon et la pomme de terre, considérés comme des produits stratégiques. Cette démarche s’inscrit dans une perspective de réduire nos importations en matière des produits alimentaires », a déclaré le ministre à l’issue de cette visite. Il a indiqué que Maurice a atteint l’autosuffisance à 100 % en pomme de terre. « Toutefois, la consommation de la pomme de terre par tête d’habitant a augmenté dans le pays », a-t-il ajouté.
Selon lui, ce féculent est important pour le pays. L’objectif fixé par le gouvernement sous le Fonds de la Sécurité Alimentaire est de produire 20 000 tonnes, soit 80 % de la consommation annuelle. La production de pommes de terre pour 2014 est estimée à environ 20 000 tonnes. Pour ce qui est de la culture d’ail, elle a atteint 110 tonnes en 2013 comparé à 20 tonnes en 2008. La consommation locale en ail tourne autour de 1500 tonnes annuellement. La production d’ail passera à 186 tonnes en 2014.
Quant à l’oignon, sa consommation annuelle est de 16 000 tonnes, alors que sa production en 2013 a atteint 7 800 tonnes. « D’ici à trois ans, nous atteindrons un taux de 80 % en production oignon », a-t-il estimé. Dans cette perspective, le ministre a promis tout son soutien à la communauté des planteurs.
Abordant la question des terres, M. Faugoo a rappelé que 200 arpents appartenant au SIT Holding sont alloués aux petits planteurs, soit 100 arpents loués à bail en 2006 et 100 arpents en 2009. Cependant, a-t-il ajouté, environ 25 % de ces terres sont délaissées. « Nous allons voir comment offrir les terres abandonnées à ceux qui veulent les cultiver. Il est important de les récupérer pour les réallouer à d’autres », a insisté M. Faugoo.
Pour sa part, le secrétaire de la Camp Diable Agricultural Marketing Co-operative Society, Gawtam Lallbeeharry, a parlé des activités de son association. Celle-ci qui compte environ 250 membres a cultivé cinq arpents de pomme de terre en 2013. « Nous en cultivons maintenant sur une superficie de 10 arpents », a-t-il dit. Les membres de cette société ont également cultivé huit arpents d’ail.