Maurice accueillera du 21 au 25 juillet une réunion régionale de l’Agence internationale de l’Énergie atomique (AIDA) axée sur l’acheminement de matériaux radioactifs, à l’hôtel Voilà à Bagatelle. Vingt-sept participants étrangers venant d’Afrique et cinq participants locaux prendront part à cette réunion organisée à l’initiative de l’AIEA en collaboration avec le ministère de l’Énergie et des Services publics et la Radiation Protection Authority (RPA).
La réunion s’inscrit dans le cadre du projet global intitulé « Le renforcement d’un mécanisme de conformité plus efficace pour le transport des matériaux radioactifs » qui s’échelonne sur la période de 2012 à 2015. Les participants se pencheront sur la mise en application d’un plan d’action régional sur le transport des matériaux radioactifs au niveau de chaque pays membre. Les personnes-ressources sont Daniela Caratas, Programme Management Officer et Ms Nancy Capadona, Transport Safety Specialist, toutes deux de l’AIEA. L’objectif principal du projet global est d’harmoniser l’infrastructure régulatrice des États membres en vue de faciliter et assurer un niveau plus élevé de sécurité au niveau du transport des matériaux radioactifs dans les pays d’Afrique. Ce qui permettra de résoudre les conflits et les complications résultant lors de l’acheminement transfrontalier de matériaux radioactifs.
Le projet vise à combler les lacunes dans le transport des matériaux radioactifs. Dans ce contexte, les États membres ont été appelés à développer un plan d’action régional avec l’assistance de l’AIEA et coordonner leurs efforts afin de remédier aux faiblesses. Pour mener à bien ce projet, une réunion de coordination s’est tenue au Zimbabwe en juillet 2012 qui avait réuni des participants de 18 pays. L’objectif était de passer en revue le plan de travail du projet pour la période de 2012 à 2013 et de donner un aperçu de l’outil d’autoévaluation ainsi que des règlements pour le transport sûr de matériaux radioactifs.
Par la suite, des missions d’examen par les pairs ont eu lieu en 2013 au cours desquelles les participants ont eu l’occasion d’évaluer l’infrastructure régulatrice dans les États membres et de développer leur expertise dans le domaine du transport des matériaux radioactifs. En ce qui concerne Maurice, la RPA a établi une série de règlements par rapport au transport des matériaux radioactifs depuis la première réunion de coordination en 2012. Les règlements ont déjà été élaborés et sont en voie de finalisation. La RPA est aussi engagée dans le processus de l’élaboration d’un guide d’utilisateur pour des personnes et organisations impliquées dans des activités relatives au transport des matériaux radioactifs.