Accords conclus sous le regard du président indien et du PM

L’inde aidera Maurice à faire l’acquisition d’un pétrolier, a annoncé le président indien, Ramnath Kovind. L’annonce a été faite à la mi-journée hier à la suite d’un tête-à-tête avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et ce après une session de travail entre les délégations indiennes et mauriciennes. Le président indien a expliqué cet achat se fera à travers une ligne de crédit qui sera mise à la disposition de Maurice. Le président indien a rappelé les « liens filiaux » qui unissent nos deux pays et la volonté de l’Inde d’utiliser Maurice comme plateforme pour des investissements en Afrique.

Le Président Indien a également passé en revue la coopération entre nos deux nations. L’Inde participe actuellement dans quelque 25 projets initiés dans l’île, dont le métro, la construction de la Cour suprême et celle d’un hôpital ENT, la distribution de tablettes, les logements sociaux et les infrastructures à Agaléga. Les accords conclus hier portaient notamment sur le renouvellement de l’accord culturel entre l’Inde et Maurice. Nos deux pays ont convenu de renouveler la coopération dans ce secteur pour quatre autres années, soit jusqu’en 2021. Cette initiative comprendra notamment des échanges dans le domaine de l’art, de la culture et des langues. Un protocole d’accord a par ailleurs été signé avec le ministère indien pour la création d’une chaire ayurvédique à l’université de Maurice pour la recherche et l’éducation. D’autres accords comprennent la création d’un centre de l’Université de Nalanda à Maurice. « Du fait que la majorité des travailleurs engagés sont arrivés à Maurice en provenance de Bihar, cette coopération a un caractère émotionnel », a dit le président indien. À noter qu’il a aussi été question de la coopération entre les commissions de la fonction publique de nos deux pays.

Le Premier ministre a lui aussi évoqué les axes de coopération entre l’Inde et Maurice avant de faire la liste des projets d’infrastructures financés par l’Inde. Il a tenu à remercier le gouvernement indien pour son soutien dans les efforts déployés par Maurice afin de récupérer l’archipel des Chagos et pour avoir déjà fait une soumission auprès de la Cour internationale de justice. Parlant du renforcement de la coopération commerciale, Pravind Jugnauth a observé une « volonté » entre nos deux pays de conclure le CECPA, qui fait actuellement l’objet de négociations et qui devrait permettre aux industries privées de soumissionner conjointement pour des projets en Afrique. « Nous voulons un accord solide et équilibré », a-t-il dit.