One Cool Dude, c’est peut-être un nom qui reviendra souvent sur les lèvres cette saison. On le savait rempli de classe. Il n’avait pas trop déçu à ses débuts, mais sa préparation fut marquée par une blessure et on ne savait pas trop où le situer. On eut la réponse samedi quand il réalisa une fin de course à couper le souffle pour prendre le meilleur sur Love Struck, qu’on ne voyait pas battu à l’entrée de la ligne droite. Ricky Maingard et tous ceux qui se sont occupés de One Cool Dude sont à féliciter pour cette réussite. One Cool Dude a accroché sa première victoire de Groupe, et ce, à la grande joie d’un de ses copropriétaires Marie Goupille, qui a tenu à ramener son favori jusqu’au rond des présentations.
Nous avions tenu à voir les chevaux évoluer dans le rond des présentations avant la course. On voulait surtout avoir une idée sur le degré de forme d’Albert Mooney, qui était présenté sans bandage et dont le problème au boulet semblait faire partie du passé. Le cheval était bien, mais n’était pas encore à son meilleur niveau. Le plus beau à voir était Love Struck, le favori.
La course se déroula d’une façon que la majorité des engagés avait encore une chance de briller en fin de parcours. Sauf peut-être François Bernardus, qui courait avec le nez au vent. Sa position avancée ou plutôt le fait de se retrouver en dehors venait du fait que Love Struck avait eut une excellente mise en action. On est aussi en droit de se demander si cette tactique était prévue vu que l’établissement avait engagé deux représentants. L’autre cheval aligné était Ice Axe, qui courait sans oeillères cette fois et qui était aussi allégé de 2,5 kg par rapport à sa course de rentrée.
Albert Mooney se retrouva facilement en tête et se montra bien relaxe dans le parcours. Comme il put faire à sa guise, il n’était pas impossible qu’il ne soit pas revu avant le but. Le rythme fut donc régulier dans la descente et il accéléra légèrement à 600m de l’arrivée. Francois Bernardus semblait déjà battu alors que Love Struck était toujours plein d’allant. On n’avait pas réellement pris conscience de la présence de One Cool Dude qui suivait en cinquième position.
Love Struck fit montre de sa présence dès l’entrée de la ligne droite. On vit Ice Axe plonger à l’intérieur sous la selle de Dinesh Sooful. Abington voulut prendre le même chemin, mais fut devancé par le numéro deux de Vincent Allet. C’en fut fini de ses chances. Love Struck en profita pour prendre ses distances avant que One Cool Dude ne se manifestât. Ce dernier fut déboîté par Brandon Lerena à 150m de l’arrivée pour se mettre à la poursuite de la monture de Sherman Brown. Il refit du terrain sans vraiment démontrer qu’il pouvait l’emporter. Finalement, dans les dernières foulées, il rallongea davantage ses foulées pour faire la différence. Ice Axe termina à une longueur de Love Struck et Albert Mooney, quatrième.
Au vu de ce résultat, force est de constater que One Cool Dude est bien le meilleur ou l’une des meilleures acquisitions de 2015, et qu’il venait de battre un bon cheval de la cuvée 2014, tout en lui rendant du poids. Du coup, il se pose comme un des chevaux les plus en vue du Barbé, qui demeure son premier objectif. En fait, il peut se vanter d’avoir déjà une course de Groupe 1 dans l’escarcelle de par sa réussite dans cette course principale de la neuvième journée.