Arjoon Suddhoo a présidé hier sa première assemblée générale annuelle des actionnaires d’Air Mauritius. Cette réunion a été placée sous le signe de la transparence. Le nouveau président du conseil d’administration (CA) d’Air Mauritius a répondu à pratiquement toutes les questions, dont celles touchant à l’achat des A350. Il a promis de répondre ultérieurement à celles pour lesquelles il n’avait pas actuellement de réponses.
S’adressant aux actionnaires, Arjoon Suddhoo a insisté sur la nécessité de focaliser les efforts de la compagnie d’aviation nationale sur son développement. Il a fait ressortir qu’Air Mauritius abordait le nouvel exercice financier après un bilan négatif lors du précédent exercice malgré certaines bonnes réalisations. Selon lui, cet héritage doit être géré par le nouveau CA qui souhaite mettre en place les conditions pour une amélioration de la performance financière dans les meilleurs délais. Il a invité tous les actionnaires à apporter leur soutien pour permettre à la compagnie de réaliser ces objectifs. Le directeur général sortant, André Viljoen, qui participait à la dernière assemblée annuelle de la compagnie nationale avant de prendre ses nouvelles fonctions à Air Fidji, a présenté les résultats de l’exercice financier 2014-2015. Il a expliqué en détail comment des éléments opérationnels avaient entraîné un résultat net négatif de 23,7 millions d’euros, soit autour de Rs 1 milliard.
Selon Arjoon Suddhoo, le nom du nouveau directeur général sera connu durant le mois d’août. Ce poste a, selon lui, attiré quelque 124 candidats et l’exercice de sélection commencera bientôt. S’agissant de l’achat des A350, qui a fait l’objet d’une série de questions, il a souligné que, selon les informations du management de la compagnie, « tout a été fait rigoureusement dans la transparence ». Plusieurs nouveaux membres ont été élus au CA de la compagnie dont Arjoon Suddhoo, Kan Oye Fong Weng-Poorun, Banoomatee Veerasamy, Marc Hein, Edmond Mackay, Dev Manraj, Ramprakash Maunthrooa, Bissoon Mungroo, Sateeaved Seebaluck et Muhammad Yoosouf Salemohamed. André Viljoen, Philippe Espitalier-Noël, Rohit Nandan, Étienne Rachou et Louis Rivalland, qui siégeaient au conseil d’administration, ont été réélus par les actionnaires.