Il a foulé le tarmac aux alentours de 9h45 ce vendredi. L’imposant A330neo vient s’ajouter à la flotte de la compagnie d’aviation nationale, Air Mauritius. Baptisé l’Aapravasi Ghat, cet avion versatile adapté au long et moyen courrier desservira dans un premier temps la ligne Maurice/Londres.

Air Mauritius devient ainsi le premier opérateur de l’A330neo basé dans l’hémisphère sud et la première compagnie au monde à exploiter à la fois l’A330neo et l’A350 XWB.

Photo @ Gerard Boff

Pour le CEO d’Air Mauritius, l’A330neo affiche des niveaux de confort similaires à ceux de l’A350 XWB. « Le premier Airbus A330neo représente un nouveau jalon dans le programme de modernisation de notre flotte. Les deux A330neo qui rejoignent notre flotte nous offriront davantage de flexibilité et d’efficacité opérationnelle tout en soutenant notre stratégie de réseau », affirme Somas Appavou.

« Je suis convaincu que, grâce à cet A330neo qui vient compléter notre flotte, Air Mauritius renforcera plus encore son orientation et son attachement vis-à-vis du client, qui constituent le centre même de notre business model », ajoute Somas Appavou.

En référence à l’histoire de Maurice, l’Aapravasi Ghat est équipé d’une cabine présentant une configuration biclasse dotée de 28 sièges en classe affaires et 260 sièges en classe économique et bénéficiera de la rentabilité opérationnelle inégalée de l’A330neo et de la cabine primée Airspace.

La compagnie national déploiera cet appareil sur des lignes reliant Maurice à l’Europe (principalement Londres et Genève), ainsi que sur des liaisons vers l’Inde et l’Asie du Sud-Est et des destinations régionales, notamment Johannesburg, Antananarivo et l’île de la Réunion.

Le Chagos Archipelago devrait, lui, être livré fin avril ou début mai, l’engin devant être mis en service durant le mois de mai.

A savoir que Air Mauritius exploite actuellement neuf avions Airbus (deux A350-900, trois A340-300, deux A330-200 et deux A319) sur ses services régionaux et long-courriers.