Des négociations sont en cours et de nouveaux partenariats pourraient bientôt voir le jour. Lors de l’assemblée générale annuelle d’Air Mauritius, le Chief Executive Officer, Somas Appavou a élaboré sur les stratégies de la compagnie aérienne, avant de présenter les nouveaux membres du conseil d’administration.

Le rayonnement de la compagnie nationale s’agrandit. Il est ainsi prévu que des avions opèrent vers de nouvelles destinations, dont Bangkok, la Thaïlande, et le Wuhan en Chine. Entre-temps, MK jette un oeil vers d’autres marchés, notamment les Seychelles, les Comores et la Corée du Sud.

Il faut noter qu’un MOU a été signé avec le gouvernement des Comores le 14 mars pour la mise en place d’une nouvelle ligne aérienne, soit la Karthala Airways. Par ailleurs, le renforcement de la coopération régionale demeure une des priorités de la compagnie qui prévoit des rencontres avec plusieurs compagnies aériennes soeurs et partenaires potentiels. Et si plusieurs vols opèrent déjà quotidiennement vers Nairobi, via Kenya Airways, d’autres discussions sont en cours pour les îles Vanille.

En outre, d’autres rencontres sont prévues avec des compagnies aériennes africaines dont SAA, Kenya Airways et Rwandair pour la mise en place du tout premier African Alliance. Le CEO a également mis l’accent sur l’importance d’améliorer la connectivité aérienne entre l’Inde, l’Asie du Sud-est, l’Afrique, l’Europe, l’Australie et l’océan Indien, et ce malgré le coût du pétrole, la fluctuation des taux de change et la concurrence. « Un réseau d’envergure sera un outil important de croissance et permettra à Maurice de se positionner comme un strategic hub entre l’Afrique et l’Asie, deux continents qui évoluent rapidement.

Air Mauritius travaille sur l’amélioration de ses horaires et de la fréquence de ses vols », est-il indiqué dans le communiqué offi ciel de la compagnie d’aviation. Pour ce faire, la compagnie mise sur son service passager pour se démarquer de la concurrence. De plus, avec l’achat de nouveaux avions, dont deux Airbus A350, et deux Airbus A330neo qui seront livrés d’ici la fi n de l’année, la compagnie veut augmenter ses opérations. Deux airbus A350-900 seront livrés en 2019, et deux autres en 2023. L’ouverture du Air Mauritius Institute a aussi été annoncée.

Les employés bénéficieront ainsi d’une large gamme de cours en aviation et en management. Un Flying Academy verra également le jour pour la formation des pilotes et des cabin crews. Pour ce qui est des résultats fi nanciers, Somas Appavou déclare que la compagnie engrange des profi ts malgré certaines diffi cultés au niveau des opérations. Ainsi, les revenues opérationnelles ont augmenté pour atteindre les 509.6 millions d’euros, dépassant pour la première fois la barre des 500 millions  d’euros. Les cargo operations ont affi ché une croissance de 12,8% atteignant les 48 millions d’euros. Air Mauritius a ainsi engrangé des profi ts de Rs 4,5 millions d’euros pour l’année financière 2017/2018.