La remise à neuf des cabines de cinq appareils de la flotte d’Air Mauritius, l’arrivée de deux A350 à la fin de l’année, l’élection de cinq nouveaux directeurs sur le conseil de la compagnie et la ratification de la nomination de Somas Appavou aux fonctions de CEO. Telles ont été les principales décisions ayant marqué l’assemblée générale de la compagnie aérienne nationale, qui s’est tenue hier à l’hôtel Hennessy.
« Nous sommes satisfaits de la contribution de tous les actionnaires à cette assemblée générale », a déclaré à la presse le président d’Air Mauritius, Arjoon Suddhoo, à l’issue de la réunion d’hier. « Ce fut une occasion pour les actionnaires de poser des questions qui leur tiennent à coeur. Ils ont obtenu leurs réponses. C’est la première fois que la compagnie a réussi à dépasser la barrière d’un milliard de roupies de profits. Nous sommes très satisfaits de la bonne performance et la compagnie et remercions tous les stakeholders », a-t-il poursuivi.
Dans sa première déclaration à la presse, le nouveau CEO, Somas Appavou, a remercié le conseil d’administration pour la confiance placée en lui et la responsabilité de diriger à compagnie, et ce « à une période cruciale » de son histoire. « Le défi est très grand, a-t-il déclaré. Il y aura de nouveaux appareils avec beaucoup de confort et de nouvelles technologies. Je travaille conjointement avec toutes les équipes sur un plan d’investissement qui sera mis à jour dans quelques mois. »
L’assemblée générale d’Air Mauritius a eu lieu hier alors que la compagnie célèbre son jubilé marqué par une série d’évènements cette année. Somas Appavou, qui succède à Megh Pillay, a pris ses fonctions le 14 juillet, son recrutement faisant suite à un exercice d’appel à candidatures. Il aura pour tâche, entre autres, de mettre en oeuvre un plan ambitieux d’investissement, qui a été mentionné lors de la réunion d’hier.
Ce plan prévoit l’achat de huit A350, dont deux seront livrés dès la fin de l’année. Deux A330-900 NEO seront livrés l’année prochaine. Deux autres A350 seront livrés en 2019 et les deux derniers en 2023. D’autre part, la rénovation des cabines de cinq avions long-courriers interviendra dans les prochaines semaines afin d’aligner la qualité de service avec celle des A350. Ainsi, les premières classes disposeront de sièges-lits et la classe affaires sera plus spacieuse. Les passagers disposeront également de nouveaux systèmes de divertissement, dont des “WiFi Spots”.
Par ailleurs, Air Mauritius reprendra ses opérations saisonnières vers Genève à partir de novembre et une nouvelle desserte, Maurice-Amsterdam, en collaboration avec Air France-KLM, débutera durant la même période. Depuis avril, la desserte à destination de Pierrefonds, à La Réunion, est passée à deux par jour. Les opérations au niveau du corridor aérien avec Singapour seront étendues et le nombre de vols s’élèvera à cinq à partir de l’année prochaine.
Sur le plan financier, Air Mauritius, en tant que groupe, a enregistré, pour l’année financière se terminant en mars 2017, des profits après impôt de 26,9 millions d’euros, soit environ Rs 1,06 milliard. Le résultat de 2016/2017 représente une progression de 67% par rapport à l’exercice 2015/2016. Avec ce bon résultat, les actionnaires ont bénéficié cette année d’un dividende d’une roupie par action. La compagnie a offert un nombre record de 2 136 394 sièges et a transporté 1 602 632 passagers.
Au niveau de l’effectif navigant, le nombre de pilotes mauriciens devrait atteindre les 50% cette année sur un personnel composé de quelque 200 pilotes. Les membres suivants du conseil d’administration d’Air Mauritius ont été réélus : Arjoon Suddhoo (président), Banoomatee Veerasamy, Philippe Espitalier-Noël,  Dev Manraj, Ramprakash Maunthrooa, Bissoon Mungroo, Louis Rivalland, Ashwani Lohani, Patrick Roux et Muhammad Yoosuf Salemohamed. Somas Appavou a fait son entrée en tant que CEO.