C’est mardi matin que les choses sérieuses ont débuté pour les prétendants de l’édition 2015 de la Maiden Cup, avec la tenue des traditionnels grass galops. Marquée par le retour d’Air Mauritius au Champ de Mars après sept années d’absence, l’épreuve phare du calendrier hippique sera l’occasion pour Bulsara d’épingler une nouvelle classique à son tableau de chasse après avoir brillamment remporté la Duchesse en 2014 et le Barbé en juin dernier.
Contrairement à ses futurs adversaires dans le Ruban Bleu, on serait presque tenté de dire que le porte-drapeau de Ramapatee Gujadhur n’a pas bénéficié de la meilleure préparation qui soit puisqu’il n’a plus été revu en course depuis son triomphe dans le Barbé, faisant même l’impasse sur The Turf Magazine Golden Trophy cette année, épreuve considérée par beaucoup comme LE test ultime avant le grand rendez-vous. Le vieux briscard de la casaque bleu électrique n’a, en tout cas, rien perdu de sa superbe avec le manque de compétition si l’on se fie à son très bon travail réalisé en compagnie de Kremlin Captain mardi matin. Bien que le meilleur 4-ans de cette année lui ait tenu la dragée haute, Bulsara a laissé une très belle impression lors de son travail sur la grande piste. Sur ce qu’il a démontré, il demeure le favori incontestable pour décrocher un troisième succès classique, non sans nous rappeler un certain Hinterland qui avait, lui, réussi l’exploit au cours de la même saison.
Ils sont cependant plusieurs à vouloir s’offrir le scalp de ce fils de Silvano qui est toujours invaincu cette saison, à commencer par Diamond Light. Après une participation cauchemardesque dans les Winter Stakes où il avait du reste terminé, pour la première fois de sa carrière, en dehors de l’argent, le pensionnaire de l’entraînement S.Ramdin s’est racheté de bien belle manière en survolant littéralement The Turf Magazine Golden Trophy le 8 août dernier. Il semblerait que son entourage ait décidé de le ménager après son dernier tour de force, mais ce 14-time winner au Champ de Mars a prouvé au fil de ses prestations qu’il avait du coeur à en revendre et il mérite le respect dans cette épreuve.
Quelque peu refroidi
La dernière prestation de Skippyjon Jones semble avoir quelque peu refroidi ses nombreux partisans, lui qui s’est fait battre à la régulière par Diamond Light. Considéré comme l’un des favoris pour le Ruban Bleu au fil de la saison, le bai brun a pourtant connu une bonne préparation avec deux victoires notamment. Son entourage espère de tout coeur qu’il était dans un off-day à sa dernière participation, d’où la probable décision de ne pas trop le bousculer avant le jour-J en le faisant travailler sur la petite piste en compagnie de C Major, mardi matin. S’il est vrai qu’on l’a connu dans de meilleures dispositions, il ne fait aucun doute que Skippyjon Jones aura de sérieux arguments à faire valoir dans la grande course. Ses derniers galops devraient permettre d’y voir un peu plus clair.
Ricky Maingard, qui fondait beaucoup d’espoir sur Top Jet pour le Maiden, s’est vu contraint de changer son fusil d’épaule après la pâle prestation du gris dans la course préparatoire du Ruban Bleu. C’est ainsi que l’entraîneur a porté son choix sur le classy One Cool Dude, qui n’a été précédé que par l’impérial Bulsara à sa dernière sortie sur notre turf. Le représentant de Ricky Maingard n’a certes jamais été aligné au-delà des 1950m dans son pays natal mais ses prestations convaincantes en compagnie des meilleurs de sa génération sur les courses dites de moyennes distances laissent à présager qu’il devrait avoir la distance dans les jambes. Il était d’ailleurs le premier des prétendants du Maiden 2015 à fouler le gazon mardi matin et il a réalisé un très bon chrono aux côtés de Parceval. Pressentant une gêne, son cavalier avait certes mis pied à terre après son travail mais l’analyse vétérinaire n’a rien révélé de compromettant.
Vettel associé à Auchauraz?
Everest n’avait pas convaincu pour sa première tentative sur 2200m mais cela ne semble pas avoir ébranlé la confiance de son entraîneur qui pense que le gris peut définitivement tenir la distance. Il n’a du reste pas été mis à rude contribution lors de son travail en solitaire, se montrant plus à son affaire dans le dernier kilomètre avec notamment un chrono de 25.09s pour les derniers 400m. Gageons que ses prochains galops seront à surveiller avec un certain intérêt. Vettel, Love Struck, Ice Ax et Greys Inn Control paraîssent, sur papier du moins, être les seconds couteaux de ce grand rendez-vous. Le premier nommé a été l’auteur d’une course suicide à sa dernière incursion mais il se murmure qu’il pourrait être fort probablement associé à Akash Aucharuz. Ce sujet de Know Heights a d’ailleurs eu fort à faire aux côtés de Tandragee lors de son grass galop mais un sursaut n’est pas à écarter de sa part si les conditions lui sont favorables dimanche prochain.
Love Struck n’a pas non plus été à son affaire dans The Turf Magazine Golden Trophy. Il faut reconnaître à sa décharge qu’il n’avait pas eu un parcours des plus limpides mais il a les moyens de jouer le trouble-fête, pour preuve sa bonne 4e place derrière Man To Man dans l’édition 2014 du Maiden. Tout comme Skippyjon Jones, il s’est contenté de travailler sur deux tours sur la petite piste et sa bonne santé n’a pas échappé à la vigilance de ceux présents mardi matin. La tâche d’Ice Axe et de Greys Inn Control paraît, en revanche, très compliquée si l’on se réfère à leurs derniers engagements, le lauréat 2012 du Ruban Bleu échouant même à 40L de Diamond Light. Sur sa forme actuelle, on le voit difficilement jouer les premiers rôles. Greys Inn Control, si d’aventure sa candidature se confirme, sera nettement désavantagé au niveau du handicap. Sa prestation aux côtés d’Independence n’a d’ailleurs pas convaincu, l’apprenti Marday se démenant comme un beau diable pour le faire reprendre du terrain à son compagnon de box.