« Une expérience inédite. Une aventure mémorable. Un moment de partage exceptionnel… » Les éloges ne manquent pas parmi les membres de l’Atelier Mo’zar pour décrire la semaine merveilleuse qu’ils ont récemment vécue à La Havanne, Cuba. Cinq jours après leur retour au pays, l’émotion est toujours palpable. Et leurs remerciements vont, entre autres, à la compagnie d’aviation nationale qui leur a permis de vivre ce rêve.

Lors d’une cérémonie organisée dans les bureaux d’Air Mauritius, en présence du CEO Somas Appavou ainsi que de l’Executive Vice-President Human Resources (EVP HR), Mike Seetaramadoo, parmi d’autres hauts gradés de MK, le mardi 30 janvier, les artistes ont exprimé leur reconnaissance. Et Air Mauritius s’est dit solidaire de ceux qui, comme la compagnie d’aviation nationale, font aussi voyager.

Air Mauritius a ainsi permis à 29 artistes, petits et grands, de l’Atelier Mo’zar de participer du 18 au 25 janvier dernier au Jazz Plaza International Festival. Une expérience inoubliable qu’ils n’ont pas manqué de souligner lors d’une cérémonie organisée dans les locaux d’Air Mauritius ce mardi. Air Mauritius a en effet pris en charge le voyage de ces artistes, partis le 17 janvier juste avant le cyclone Berguitta, entre Maurice et l’aéroport de Charles de Gaulle. À partir de Charles de Gaulle, la compagnie d’aviation Air France a pris le relais jusqu’à la Havane.
De retour à Maurice, c’est avec émotion qu’ils racontent leur belle aventure qu’ils ont vécu au Jazz Plaza International Festival aux côtés de nombreux artistes venus de différentes parties du monde. L’occasion pour eux de promouvoir la musique mauricienne avec une performance inédite du sega jazz qui leur a valu des appréciations de tous parts. Tant et si bien qu’ils ont joué leur musique au-delà des heures de prestations. Ils ont également eu l’occasion de faire des « jam » avec d’autres artistes dans les rues, les Cubains se déhanchant au rythme du sega jazz pour leur grand plaisir.

Une aventure, témoignent-ils, qu’ils ont vécu certes, grâce à Air Mauritius, mais surtout à José Thérèse, fondateur de l’Atelier Mo’zar, qui leur a permis de connaître la musique et de se rassembler, à travers la musique pour lutter contre la pauvreté. Ces artistes ont ainsi laissé une trace de sa mémoire sur un des murs de La Havane.

Dans une brève allocution, Somas Appavou s’est dit heureux de l’association d’Air Mauritius à ce voyage. « Ce voyage a été rendu possible » a-t-il rappelé, « grâce à la contribution de l’Air Mauritius Foundation créée en mars 2017 pour structurer et renforcer les activités sociales de la compagnie d’aviation nationale. Il s’agit d’une première initiative de la fondation qui compte continuer sur cette lancée.

Pour Somas Appavou, qui en tient pour preuve le récent voyage des artistes de l’atelier Mo’zar, la compagnie d’aviation nationale est fière de s’associer à ce partage exceptionnel de la culture mauricienne. Il fait ressortir que comme Air Mauritius, les jeunes de l’Atelier Mo’zar, font aussi voyager à travers leur musique. Un moyen de promouvoir la culture mauricienne.