Alain Gordon Gentil, écrivain, a publié le mois dernier aux Pamplemousses Editions son cinquième roman, « Les chemins des poussières ». « C’est un parcours initiatique en ce sens qu’il ramène le héros du roman, Gregory, vers son essentiel de vie, ses préoccupations profondes. Il offre comme la possibilité et l’imminence d’une nouvelle lumière », nous explique-t-il dans cette interview. Le roman a en toile de fond, l’Inde et l’incontournable Mahatma Gandhi. « J’ai senti ou compris – c’est comme on veut – que Gandhi et l’Inde étaient indissociables ; pendant très longtemps j’ai pensé que tel n’était pas le cas. Mais je sais aujourd’hui que Gandhi n’aurait pu naître ailleurs qu’en Inde ».