JOCKEY : KEEGAN LATHAM (SA). ENTRAÎNEUR : ALAIN PERDRAU
PERFORMANCES 2012 : 158 ENTRÉES, 20 VICTOIRES, 65 PLACÉS
RANG : 7e. PRIX REMPORTÉS : RS 5 375 000

Bien que jamais dans la course au titre d’écurie championne, Alain Perdrau peut être considéré comme l’un des entraineurs les plus performants que la rue Shakespeare ait connus. Quoi qu’il arrive, il continue son petit bonhomme de chemin. Pour preuve, bien qu’accusant une baisse de 33% et de 19% au niveau des victoires et du stakes money par rapport à la saison 2011, l’écurie a composé avec les moyens du bord et a terminé à la septième place au classement final.
A bien voir, cette saison s’annonce aussi dure que sa devancière. C’est avec un effectif restreint de 20 chevaux que l’écurie Perdrau entamera la nouvelle saison. Il faut souligner qu’elle avait débuté la saison 2012 avec un effectif de vingt-neuf chevaux pour ensuite se retrouver avec dix-sept seulement en fin d’année. En effet, plusieurs chevaux ont soit été transférés vers d’autres écuries ou bien tout simplement retirés de l’effectif en raison de différents problèmes de santé ou pour inaptitude à la compétition. Le regret le plus vif fut sans aucun doute le départ de Ntandane, qui sous sa férule, avait enlevé quatre victoires l’année dernière. Comme susmentionné, ce n’était pas les seules pertes car les From My Heart, Siegfried, Chequer, Azapel, Space Man et autres Steel Of Approval ont tous émigré ailleurs.
De plus, l’absence de cracks authentiques, qui lui aurait permis d’engranger des prix conséquents est à déplorer. Cette tâche pourrait éventuellement revenir à Abington mais il a montré ses limites en se contentant d’une seule victoire en huit sorties l’année dernière. De plus, face à la crème de l’élite mauricienne on doute fort qu’il fera le poids cette année. Que peut-on s’attendre des autres anciens ? On fera confiance à Bolting Cat, Pegasus Legacy, I Am What I Am, Power Dive et Heavently Bandit. Ils pourraient se montrer utiles au moment venu vu qu’ils n’avaient pas si mal fait fin 2012.
Côté investissements, on constate que l’écurie Perdrau s’est montrée plutôt discrète. Pour le moment, seulement cinq nouvelles acquisitions sont venues renforcées l’écurie. Il s’agit de Barney Barnato,  Horay Henry, Mr Oshkosh, Kalinago et Storm Alterno. Du lot, on retiendra Barnay Barnato qui a enlevé deux victoires et quatre placés en dix sorties. Ou encore Kalinago (3 victoires) et Storm Alterno (1 victoire) qui auront, eux aussi, leurs mots à dire.
Et pour l’aider dans sa tâche, Alain Perdrau a fait appel au jockey sud-africain, Keegan Latham, pour défendre ses couleurs. Souhaitons que cette association puisse enfin durer cette fois.