Après une journée «sans», Alain Perdrau est sorti en piste pour accueillir un gagnant, son dizième de la saison. C’est Kaafel, malheureux deux semaines plus tôt, qui lui a procuré ce bonheur en dominant ses rivaux à l’issue d’une sage course d’attente. Vinay Naiko en profitait, lui, pour mettre fin à quatre journées de disette, son dernier succès en date remontant au 1e août sur Act Of Valor.
Avec un peu de chance de son côté, Kaafel aurait pu ouvrir son compteur à sa sortie précédente qui remontait à deux semaines. On se souvient qu’il avait été enfermé dans le dernier tournant et qu’il n’avait pu combler tout son retard sur Lividus malgré sa belle remontée dans la ligne droite. Il était cette fois aligné dans une valeur inférieure, mais semblait barré par Roving Consort qui avait été très joué. Naiko ne se laissa pas piéger une deuxième fois et plaça sa monture en one off afin de ne pas se faire prendre de vitesse au démarrage. Kaafel donna des sueurs froides à ses partisans aux abords de la rue du Gouvernement lorsqu’il buta. Cependant, il retrouva vite son équilibre. Mais il était toujours dans le dos de Kings Advisor qui n’avançait pas.
Naiko peut s’estimer chanceux car, outre le fait que le favori n’eut pas le loisir de dicter son propre rythme comme il l’aurait souhaité, il obtint l’ouverture voulue lorsque le représentant de Ricky Maingard écarta — contre toute attente ? — dans la dernière courbe. Naiko ne laissa pas passer sa chance et lança Kaafel qui donna un joli coup de reins pour remonter Roving Consort avant de résister au retour de Saziwayo. «Kaafel est un cheval avec lequel nous avons pris beaucoup de patience. Il avait été très malchanceux la dernière fois. Il avait eu le même numéro de corde mais il était un peu bloqué et il avait été contraint d’attendre la fin des false rails pour attaquer en ligne droite. Mais il avait eu trop de retard à faire sur Lividus. Aujourd’hui, il a hérité d’un meilleur parcours et ça a payé. Cela fait d’autant plus plaisir pour les propriétaires, surtout pour M. Gavin Glover qui a beaucoup attendu la victoire de ce cheval», a déclaré Yannick Perdrau après ce succès.
Sur le papier, Act Of Valor, Nordic Warrior et Power Dive méritaient d’être considérés dans leur course respective, mais aucun d’eux ne fut en mesure de deliver the goods. Nordic Warrior, qui était en action dans l’épreuve principale, fut sans doute le plus décevant. Certes, il était nettement désavantagé au handicap par rapport à ses rivaux, mais on s’attendait qu’il termine au moins dans le paquet. Il n’insista pas longtemps face à Albert Mooney et essaya de suivre dans sa foulée. Toutefois, il se montra très ardent, surtout qu’à un moment le meneur réduisit quelque peu l’allure, et Nordic Warrior s’effaça dans la ligne d’arrivée.