Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, a longuement élaboré sur la question de la privatisation de l’eau, cet après-midi du samedi 21 avril lors de la conférence de presse hebdomadaire du parti.

Evoquant les nombreux processus par lesquels le gouvernement devra passer avant l’aboutissement de ce projet, le Mouvement patriotique se demande si celui-ci verra réellement le jour à la fin de cette année. “Le successful bidder sera connu à la fin de cette année, on ne sait pas si le time frame sera plus long”, avance Alan Ganoo. “Le silence du PM sur l’affaire de l’eau est louche”, a-t-il ajouté, déclarant que Ivan Collendavelloo semble faire cavalier seul dans cette affaire. Alan Ganoo déplore aussi le manque de débat et de consultation avant la mise en place de cette Private-Public Partnership et soutient que le gouvernement n’a pas le droit moral “d’engager le pays dans un contrat aussi important avant les élections.”

Dans le deuxième volet des discussions, Alan Ganoo a également évoqué les révélations de René Leclézio dans le cas Sobrinho et avance que cela confie qu’il y a bel et bien eu “ingérence politique” dans toute cette affaire.

Jean Claude Barbier, membre du MP a pour sa part rappelé l’agenda du parti dans le cadre de la fête du travail. Le parti organisera le 28 avril prochain une plateforme de discussion entre syndicats et travailleurs autour de la loi du travail. Par ailleurs, Tania Diolle a signifié la solidarité de son parti avec la Police Officers Solidarité Union dans le cas de harcèlement sur les policières.