À la veille de la célébration du 45e anniversaire de l’Indépendance de Maurice et du 21e anniversaire de son accession au statut de République, Alan Ganoo souligne dans cet entretien, en guise de message à la nation, l’importance de la célébration de nos différences afin de forger de nouvelles convergences, voire des complémentarités. « Nous devons bâtir une République avec un seul caste, celui des Mauriciens, une seule langue, celle du coeur, et une seule religion, celle de l’amour », estime d’ailleurs celui qui assume pour la première fois les fonctions de leader de l’opposition et du MMM en l’absence de Paul Bérenger en traitement à Paris.