Commentant l’actualité ce samedi 27 janvier, Alan Ganoo s’est longuement étendu sur les calamités naturelles qui ont fait rage à Maurice ces derniers jours. Selon un rapport de l’Integrated Research on Disaster Risk (IRDR), Maurice est à la 7e place en termes de vulnérabilité. De ce fait, le président du Mouvement Patriotique a déclaré que la situation est alarmante. « Nou pe sibir bann mankman organizasion gouvernman, nou lans enn lapel gouvernman pou revoir sesion dan management en period intanperi.» Selon Alan Ganoo, il faudrait que le gouvernement se fasse éclairer par des spécialistes à tous les niveaux pour éviter que le pays ne se retrouve encore une fois dans une situation des plus désastreuses. Comme solution, le Mouvement Patriotique a proposé que le gouvernement procède à un High-Powered Committee géré par le Premier Ministre lui-même .

Faisant toujours référence aux inondations qui ont touché la côte ouest de l’île, notamment à Tamarin et La Gaulette, Ganoo a dénoncé le manque d’infrastructures adéquates comme les drains naturels: « Zot inn konstrir morselman ek inn bous drin natirel»

L’autre thème évoqué lors de la conférence de presse de ce samedi 27 janvier: le protocole concernant l’alerte en cas de pluies torrentielles. Le Mouvement Patriotique condamne fortement la décision du GM: « Finn ena protocole de discrimination ». Selon le parti, le gouvernement devra trouver à l’avenir, un protocole commun pour les employés du secteur public comme privé.

En conclusion, Alan Ganoo a commenté la vidéo d’un suspect dans une affaire de vol qui circule sur les réseaux sociaux. Le leader du mouvement trouve cela aberrant qu’en 2018,

« enn sispect retrouv li touni dan enn stasion lapolis, li enn ak de barbarism ».