La police de la Western Division recherche une BMW grise dans laquelle se trouvaient des malfrats ayant infligé à un quadragénaire plusieurs coups de sabre à Albion dimanche soir. La victime, qui dirige un centre d’appels, est sous observation à l’hôpital Jeetoo à Port-Louis. Son état de santé est jugé critique. Même si le blessé n’a pas encore donné sa version des faits intégralement, la police a interrogé un ami qui était avec lui au moment de l’agression.

Ainsi, ils se trouvaient à la jonction de l’avenue Carpes quand trois voitures se sont arrêtées à leur hauteur, dont la BMW. Son conducteur, dont le quadragénaire dit ignorer l’identité, est sorti fou de rage et lui aurait lancé : « Azordi mo touy twa ! ». Ne réalisant pas ce qui se passait, le directeur a été pris à partie par une bande de malfrats armés de samouraïs et de sabres. Il a été atteint au coude gauche, à la main, au pied et au dos, et a eu un doigt sectionné. Après cette agression, la bande a pris la fuite.

Ce sont les proches du quadragénaire qui l’ont transporté à l’hôpital Jeetoo où il a subi une intervention chirurgicale dans la nuit. La police lui a remis un formulaire 58. Le quadragénaire dit ignorer la raison pour laquelle les malfrats l’ont agressé. Cependant, il dit être en mesure d’identifier ses agresseurs.

Pour leur part, les enquêteurs de la CID comptent visionner les caméras de surveillance de la localité en vue d’identifier les plaques d’immatriculation des voitures. Le quadragénaire sera questionné ce lundi pour qu’il donne plus de détails sur cette agression. La police n’écarte pas la possibilité qu’il ait eu une dispute avec certaines personnes un peu plus tôt sur la plage d’Albion.