L’Union Solidarité des Morcellements d’Albion a procédé jeudi soir à sa fête annuelle d’Halloween. C’est dans une ambiance de fête que les jeunes enfants ont marché dans le morcellement afin d’aller chercher des bonbons dans les maisons avant de se rendre au Nautilus où une fête leur était proposée. Les adulte aussi ont joué le jeu en se déguisant.
Halloween est une fête populaire dans les morcellements d’Albion depuis de nombreuses années maintenant. En effet, tous les ans, au soir du 31 octobre, l’Union Solidarité des Morcellements d’Albion organise une marche dans le quartier avec tous les enfants de la région pour célébrer comme il se doit cette fête. « Tous les ans depuis l’an 2000 nous organisons cette marche avec les voisins du morcellement. Le but est d’amuser les enfants en les déguisant et en leur proposant des jeux. Nous allons ensuite de maison en maison chercher des friandises », nous explique Ingrid Ducasse, habitante d’Albion, avant d’ajouter : « Nous avons un parcours précis que nous organisons avec les parents. Et chaque année je vois que les personne sont de plus en plus dans la fête. Ils attendent Halloween avec impatience et ils vont jusqu’à préparer leur costume bien à l’avance. Il y a ceux qui ont l’habitude de venir et d’autres qui commencent à y participer pour la première fois. Cette année encore je suis surprise du nombre de personnes, il y en a vraiment plus à chaque fois. »
C’est vers 18 h 45 que la fête a commencé après que tous les enfants se sont réunis devant l’entrée du morcellement Chazal, déguisés et munis de leurs sacs à bonbons. Ces enfants, au nombre d’une cinquantaine, se sont rendus de maison en maison. En chemin les plus grands s’amusaient à faire peur aux plus jeunes avec des histoires de fantômes et de loups-garous. Tous étaient déguisés et jouaient le jeu, même les parents qui étaient également costumés. Il y avait aussi toute la sécurité nécessaire avec l’aide de la police qui escortait les enfants qui se ruaient partout pour avoir des friandises. Vers 19 h 45 les enfants ont terminé la marche devant la Boutique Coco où les organisateurs les attendaient avec des feux d’artifice avant de lancer dans la foule plein de bonbons. « Nous allons ensuite aller au Nautilus où il y aura un bring and share. Cela permet aux enfants de continuer à s’amuser et aux parents de passer un bon moment. Tous les quartiers ont été invités à participer à cette fête et à s’amuser en famille », indique Ingrid Ducasse.
Se remémorer les souvenirs
Thierry, un jeune de 22 ans ayant grandi à Albion, nous explique son expérience d’Halloween : « Depuis que je suis petit chaque année pour Halloween mes frères et soeurs et moi-même on se déguisait avec l’aide de nos parents avant de nous rendre sur le parcours où nous attendaient nos amis. Après nous être rendus au point de rendez-vous, nous nous amusions à nous faire peur et à faire des concours de celui qui ramènerait le plus de sucreries. C’était des événements très importants pour nous, qu’on attendait avec beaucoup d’impatience. Après avoir récolté nos bonbons, on avait pour habitude de les échanger avec ceux qu’on préférait puis on les mangeait tous ensemble en se racontant des histoires qui faisaient peur. Aujourd’hui nous accompagnons les enfants pour le parcours et nous participons à l’organisation de la fête d’Halloween. Je pense que c’est un événement qu’il faut préserver car il fait partie de la vie des habitants d’Albion. »
Marie-Ange, une mère de famille d’Albion, nous donne également son témoignage : « Il est vrai que cette fête est très attractive pour les enfants et même les adolescents. Ils attendent cet événement avec beaucoup d’impatience car cette fête est bien différente de ce qu’on connaît et avec le temps, Halloween est devenue une fête reconnue à Albion. Même nous qui sommes adultes nous prenons beaucoup de plaisir à organiser l’événement et à y participer, c’est un bon moment de partage en famille et avec le voisinage. »