Le Kolektif Say No to Petroleum Hub organisera un grand rassemblement citoyen samedi à 15h à Albion, à côté du phare, pour manifester contre le projet de « petroleum hub » dans l’endroit. Il souhaite aussi sensibiliser les politiciens et les Mauriciens sur les dangers que comporte un tel projet pour la santé publique et l’environnement. Le collectif dévoilera ce jour-là une impression 3D du projet.
« L’obstination des autorités à vouloir poursuivre le projet “petroleum hub” à Albion ainsi que leur mutisme à ce sujet alimentent l’angoisse des habitants d’Albion et ceux de la côte ouest en général », affirme le Kolektif Say No to Petroleum Hub dans un communiqué. Les opposants au projet disent regretter « une fois encore » que les populations résidant à quelques centaines de mètres seulement du site identifié pour la construction de cette infrastructure n’aient « à aucun moment été consultées ou encore été informées » de la réalisation d’un tel projet. « Malgré nos multiples relances, aucun responsable politique n’a pris le temps de nous éclairer sur les tenants et aboutissants de ce projet. Cela, vous en conviendrez, est tout simplement inacceptable », s’indignent-ils.
Ils affirment avoir noté « avec inquiétude » que les gouvernements successifs, « malgré leurs promesses », ne cessent d’envisager l’implantation à Albion de projets « à l’impact sanitaire et écologique désastreux ». En conséquence, « les habitants d’Albion, et plus largement ceux de la côte ouest, ont choisi de se mobiliser pour protéger notre santé et celle de nos familles, mais également notre environnement », préviennent-ils. Raison pour laquelle le collectif, avec la collaboration de nombreuses associations et Ong, organise le samedi 1er juillet, à partir de 15h, un grand rassemblement citoyen sur le site identifié pour la construction du petroleum hub, soit à côté du phare d’Albion.
Le collectif souhaite ainsi « amener nos dirigeants politiques à prendre conscience du danger qu’ils nous font encourir ». Et d’ajouter : « Face au mutisme du gouvernement sur ce projet, le collectif, fort des informations qu’il est parvenu à glaner, dévoilera ce jour-là une impression 3D du projet. Les Mauriciens pourront dès lors découvrir ce que le gouvernement leur cache depuis plusieurs mois maintenant. »
Cet événement vient « ponctuer une longue campagne de sensibilisation et de mobilisation entreprise par le collectif qui, des mois durant, est allé à la rencontre des habitants » de la côte ouest. « De pétitions en réunions, nous avons sensibilisé des milliers de Mauriciens sur les menaces qui pèsent sur tout un chacun. »
Le collectif juge « urgent que tous les Mauriciens se mobilisent pour dire non à ce projet », notamment « face à l’obstination du gouvernement d’aller avec les travaux » de construction, qui devraient débuter à la fin de l’année. « Nous lançons donc un vibrant appel à tous les citoyens, les forces vives, les syndicats et les associations à se joindre à nous pour dénoncer ce projet, qui trahit le manque de vision et d’ambition de l’actuel gouvernement d’assurer l’avenir de notre île et l’avenir de nos enfants. » À noter que deux artistes engagés, à savoir Désiré François et Bruno Raya, se produiront sur scène samedi.