Cinq ans après Roadsinger, le songwriter Yusuf Islam alias Cat Stevens sort son nouvel album studio, Tell ‘Em I’m Gone.
L’icône pop folk des années 60/70, Cat Stevens, devenu Yusuf Islam, effectue un nouveau come-back, cinq ans après Roadsinger, en sortant Tell ‘Em I’m Gone sur le label Legacy. Dix nouveaux enregistrements produits par Rick Rubin, dont cinq compositions originales avec Richard Thompson, la légende de l’harmonica blues Charlie Musselwhite, le chanteur-compositeur Bonnie “Prince” Billy, le groupe touareg Tinariwen et le guitariste Matt Sweeney. Un album inspiré par le blues et le rhythm & blues de sa jeunesse. Yusuf Islam a aussi dévoilé Dying To Live, une reprise du titre d’Edgar Winter, le frère de Johnny Winter.
Le chanteur des inoubliables Wild World, Father and Son et My Lady D’Arbanville avait quitté le show-biz et la scène après sa conversion à l’islam en 1978. Récemment entré au Rock and Roll Hall of Fame, l’artiste aux 60 millions d’albums vendus effectuera en décembre sa première tournée américaine en 35 ans, après ses dates européennes.