Le nombre de cas de rougeole est en augmentation constante. Au lundi 28 mai, le ministère de la Santé et de la Qualité de vie a dépisté 120 cas dans les écoles. Il lance ainsi un cri d’alarme et demande aux parents de vérifier si leurs enfants ont reçu les deux doses du vaccin MMR (measles, mumps and rubella).

Selon le Dr Fazil Khodabocus, “Senior Community Physician” du ministère de la Santé, le nombre de cas de rougeole continue d’augmenter, ce qui suscite l’inquiétude du ministère. « Nous poursuivons toujours les campagnes de dépistage dans les écoles préprimaires, primaires et secondaires. Nous sommes en train de vérifier le carnet de vaccination de chaque élève. Nous demandons aux parents de faire de même. Il faut vérifier, dans le carnet, si leur enfant a reçu les deux doses du vaccin MMR. Une dose qui est administrée à l’âge d’un an et le second quand l’enfant atteint l’âge de cinq ans. Si l’enfant n’a reçu aucune dose ou n’en a reçu qu’une, il doit se faire vacciner au plus vite », a expliqué le médecin.

Pour ce qui est des enfants du préprimaire qui sont âgés de moins de cinq ans, le médecin a souligné que les risques « sont minimes s’ils ont reçu la première dose ». Toutefois, si un enfant du préprimaire, âgé de moins de cinq ans, est en contact avec un enfant touché par la rougeole, il faut l’emmener faire la deuxième dose au plus vite.

Et le Dr Fazil Khodabocus de rappeler que des vaccins contre la rougeole sont disponibles dans les dispensaires et mediclinic, les samedis de 9 heures à 11 heures. Le ministère envisage d’étendre les jours et heures pour la vaccination.