L’écurie Foo Kune et son jockey Robbie Burke n’ont pas fait de cadeau à leurs adversaires samedi dernier à l’occasion de la dix-neuvième journée. Quatre victoires sont tombées dans leurs escarcelles et c’est en solide leader de leur championnat respectif qu’ils aborderont la prochaine réunion. L’établissement dirigé par Paul Foo Kune s’est illustré par l’entremise de Cassido qui a permis à Mark Neisius de débuter sa carrière de freelance en fanfare, Ryder Cup, Moon Raider et Prince Of Troy qui, pour leur part, furent associés à Robbie Burke. Visiblement en très grande forme samedi dernier, l’Irlandais a aussi mené à bon port Royal Chalon, un pick-up ride qu’il a obtenu chez l’écurie Serge Henry suite à l’indisposition de l’Italien Gregorio Arena. Le double jockey champion relègue ainsi son dauphin Johnny Geroudis, suspendu pour deux semaines, à sept longueurs et file à vive allure vers un troisième sacre. Si la bande à Paul Foo Kune s’est littéralement baladée, les écuries Raj Ramdin et Perdrau ont pris large bouffée d’oxygène avec les outsiders Port Albert et Southern Heights respectivement. Quant à l’écurie Gujadhur, sa quatorzième victoire porte le nom de Snappy, bien piloté par Gavin Lerena qui enregistrait par la même occasion sa deuxième réussite au Champ de Mars.
S’il avait vu sa série victorieuse stoppée à sa dernière sortie, Prince Of Troy s’est racheté de fort belle manière samedi dernier dans la première manche du champion des stayers et ce, dans un style qui lui est propre. L’étoile montante de l’écurie Foo Kune a brillament passé le test des 2100m et a, dans le même soufflé, validé son ticket pour le Maiden qui se disputera le 1er septembre prochain.
Comme attendu, ce fut Solar Symbol qui se chargea de diriger les opérations à l’ouverture des boîtes. La doublure de l’écurie Gujadhur, confiée à Mark Neisius, précéda Intercontinental qui avait à son extérieur, Druid’s Moon, en quatrième position on retrouvait Why Worry qi était flanqué d’Acuppa  alors que Prince Of Troy, Code Rock et Rudi Rocks quelque peu pris de vitesse, évoluèrent en attentiste.
Solar Symbol (Neisius) imprima une allure d’enterrement à l’épreuve, ce qui n’arrangea pas les affaires de son compagnon d’écurie Acuppa et de Rudi Rocks qui misaient sur un bon rythme pour faire parler leur tenue. En revanche, Prince Of Troy fut bien servi et se permit même le luxe de suivre proche du pas.
Mark Neisius laissa souffler sa monture dans la descente avant de lancer le sprint à 600m du poteau. Rudi Rocks (J. Victoire) qui avait auparavant recollé au peloton, porta son attaque à l’extérieur de Code Rock. Anticipant sans doute la démarche de Johan Victoire, Robbie Burke déboîta Prince Of Troy qui progressa à l’extérieur de Why Worry.
C’est du reste sous la menace du représentant de Foo Kune que Solar Symbol aborda la ligne droite finale. Si l’Irlandais opta pour l’extérieur, Nishal Teeha attendit la fin des false rails pour lancer Intercontinental. Solar Symbol ne put maintenir le rythme et jeta l’éponge à mi-ligne droite. On chercha des yeux Acuppa mais la monture de Gavin Lerena ne se montra pas aussi percutant que d’habitude de même que Rudi Rocks, incapable de passer à la vitesse supérieure.
Les cent derniers mètres furent animés par Intercontinental et Prince Of Troy qui se livrèrent à un beau duel. Même sous sa lourde charge de 61kg, le représentant de l’écurie Rousset ne s’avoua pas vaincu et Prince Of Troy, sous la poigne de Robbie Burke, dut puiser dans ses réserves pour le dominer. Ce fut la première victoire de l’écurie Foo Kune dans une épreuve phare depuis le début de la saison. Intercontinental  s’accrocha à sa deuxième place devant Why Worry qu’il faudra certainement prendre au sérieux sur des parcours plus allongés. Prince Of Troy bocula les 2100m dans le temps de 2.09.92 et son prochain objectif sera le Supertote Golden Trophy, étape incontournable en vue du Maiden.