La situation est loin d’être aussi alarmante que l’année dernière. C’est le constat de la Central Water Authority (CWA) exprimé lors d’une conférence de presse cette semaine. Selon le président de l’organisme, Prem Saddul, le niveau d’eau dans nos réservoirs tourne à l’orange. « Nous aurons assez d’eau pour une distribution équitable sur l’ensemble de l’île jusqu’à l’arrivée des grosses pluies en janvier 2013 », dit-il. Toutefois, cette situation n’est valable que si la population adopte une utilisation judicieuse d’eau, prévient-il, indiquant que la baisse du niveau des réservoirs, nappes phréatiques et rivières s’accentue. D’où des coupures plus marquées dans certaines régions. Cette donne est loin de satisfaire de nombreuses familles qui déplorent leur calvaire face à une distribution d’eau irrégulière et chaotique.