L’alimentation, la sécurité alimentaire et la pauvreté rurale seront au centre d’une expo-vente qui aura lieu ce week-end au jardin botanique de Pamplemousses, en marge de la célébration de la Journée mondiale de l’Alimentation. Le village de Bois-des-Amourettes, dans le sud du pays, accueillera l’expo-vente durant le week-end des 24 et 25 octobre.
« C’est l’occasion pour le grand public de venir voir et comprendre les activités agricoles qui se font au niveau du ministère de l’Agro-industrie », déclare le ministre Mahen Seeruttun, qui invite toute la population à ces deux événements majeurs dans le calendrier agricole, auxquels participeront environ 125 exposants, mettant en vente des produits agricoles locaux. À cette occasion seront aussi lancés quatre nouvelles variétés de champignons produites par la Food And Agricultural Research Extension Institute (FAREI) ainsi que deux CD, qui seront distribués gratuitement, sur les pestes (infections) et les maladies qui affectent les plantes et les bonnes pratiques agricoles.
« Nous avons tous une grande responsabilité envers la sécurité alimentaire. Je pense qu’il nous faut encourager plus de personnes à retourner à la terre », déclare Mahen Seeruttun, avant d’indiquer que l’Agricultural Marketing Board (AMB) compte augmenter le prix d’achat des oignons à Rs 29 500, au lieu de Rs 28 000. Un geste qui devrait encourager davantage de planteurs à cultiver des oignons. Selon lui, « les planteurs font face à de nombreux risques, comme les inondations, les sécheresses et les cyclones, qui affectent leur production ». D’où sa démarche en vue de lancer un plan d’assurance prochainement pour couvrir ces risques. Le ministre pense également aux jeunes universitaires qui possèdent des diplômes dans l’agriculture et qui sont au chômage. « Avec les TIC, ils ont la possibilité de lancer de petites et moyennes entreprises dans le secteur agricole, où il y a d’énormes potentiels », dit-il.