Favoriser le marché mauricien car il s’agit d’un cas de force majeur. C’est l’appel que lance le leader de l’opposition, Arvin Boolell, au gouvernement à travers un message diffusé ce vendredi 27 mars.

Bien qu’il est conscient de l’importance de l’exportation, Arvin Boolell demande que le gouvernement privilégie l’alimentation des Mauriciens.

Le leader de l’opposition fait référence aux 50 conteneurs de thons qui devraient être exportés vers la Grande-Bretagne prochainement.

« Ce que nous produisons, nous devons le consommer », plaide Arvin Boolell durant cette période de confinement.

D’autre part, le leader de l’opposition propose que les hypermarchés soient rouverts sous une surveillance policière rigoureuse et des conditions strictes imposées aux consommateurs. « Une personne par famille et par ordre alphabétique », suggère-t-il.

Le leader de l’opposition propose que les équipements médicaux tels que les ventillators soient hélitreuillés.

Arvin Boolell demande une totale transparence du gouvernement dans l’annonce du nombre de cas testés positifs et de décès.

Arvin Boolell se dit confiant qu’avec le confinement total, « nous pourrons flatten the curve » de la propagation du Covid-19.