Mahen Seeruttun, ministre de l’Agro-industrie, répondait hier au parlement à une question du député Dan Baboo concernant l’abus de pesticides dans les plantations de légumes à Maurice.

Le ministre a reconnu qu’effectivement, de janvier à août de cette année, 477 échantillons ont été prélevés pour des analyses dans plusieurs endroits de l’île – soit des marchés et des supermarchés. Quatre des cas ont révélé que la concentration de pesticides dépassait la norme établie.

Ces cas concernaient des échantillons d’haricots, de chou chinois, de choux-fleurs et d’oignons, tous collectés a des endroits différents et qui contenaient trop de pesticides.

Le ministre a également fait ressortir qu’une campagne de sensibilisation initiée par son ministère sur l’utilisation  des pesticides se poursuit actuellement. Il a ajouté que la plupart des planteurs enregistrés auprès du ministère de l’Agro-industrie a déjà été sensibilisée et formée à l’utilisation appropriée des pesticides.