Le All Rajput Common Front, qui commentait l’actualité politique, a fustigé le leader du MSM Pravind Jugnauth et son président Showkutally Soodhun. Cela à la suite des propos à l’encontre de la fille de Mireille Martin, ancienne vice-présidente de parti Soleil. Les dirigeants de cette organisation leur demandent de présenter des excuses publiques autrement ils manifesteront dans la capitale.
Vivekanand Bhoyroo, président du All Rajput Common Front a condamné ce matin les propos de Showkutally Soodhun qu’il juge « insultants et déplorables » envers Mireille Martin et les femmes. Selon lui, le président du MSM aurait fait de « graves allégations » à l’encontre de la nouvelle ministre de l’Égalité des genres en disant que cette dernière aurait rejoint la majorité contre « certaines faveurs ». « Mo kondan Pravind Jugnauth en so kalite de leader MSM ki permet enn so bann mam dir bann kitsoz-parey et mo kondan osi Soodhun », a-t-il lancé lors d’une conférence de presse ce matin au Centre Social Marie Reine de la Paix.
Le président du All Rajput Common Front a exigé que les deux dirigeants du MSM présentent des excuses publiques à Mireille Martin et à toutes les femmes en général. Et en cas de refus de la part de ces dirigeants du MSM, le front a menacé d’organiser prochainement une manifestation à Port-Louis
Concernant l’acceptation de Jim Seetaram, autre ex-membre du MSM, à un poste ministériel, M. Bhoyroo est d’avis qu’il a « pris la bonne décision » en rejoignant l’équipe gouvernementale. Il a soutenu que d’autres membres du MSM « devraient rejoindre prochainement » le gouvernement. Le président du All Rajput Common Front a aussi exprimé le soutien de son organisation au nouveau ministre des Finances.