L’Assistant Commissioner of Prison (ACP) Chandursing Guttoo est interrogé depuis ce matin par le CCID de Port-Louis suite aux allégations d’abus sexuel faites par la détenue Parwisa Jeewa. Celle-ci, âgée d’une trentaine d’années et purgeant une peine de 16 ans pour trafic de drogue à la prison des femmes de Beau-Bassin, a allégué la semaine dernière avoir été abusée sexuellement par un haut cadre de l’institution.
Durant le week-end, le ACP Chandursing Guttoo a reçu, par l’intermédiaire de son avocat Me Amid Juggoo, une convocation de la part de la CCID pour son interrogatoire aujourd’hui. Le haut cadre de la prison était “under warning”, donc sous le coup d’une éventuelle accusation. Il s’est présenté aux alentours de 8 heures aux Casernes centrales, accompagné de son homme de loi.
« Nous suivons, bien évidemment, de très près cette affaire », soutient-on du côté du syndicat des officiers de la prison, la Prisons Officers Association. « Comme nous l’avons dit dès le départ, nous faisons confiance à la police et nous la réitérons avec cette nouvelle étape. Tout le staff de la prison des femmes de Beau-Bassin, qui travaille de concert avec l’ACP Guttoo, est très mobilisé et prêt à offrir son aide. L’élan de sympathie pour le ACP Guttoo va en grandissant. »