Le ministre des Entreprises et des Coopératives, Sunil Bholah, n’a pas digéré les allégations de l’ex-président du Caretaker Board de la Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society à son encontre.

Il a de ce fait déposé une plainte en Cour suprême, réclamant Rs 500 000 de dommages. Sunil Bholah conteste l’affidavit juré par Sunil Jhugroo le 17 décembre 2014. Ce dernier faisait état de l’intervention du ministre dans le processus de vente d’un terrain de 37 arpents de la coopérative, à Flic-en-Flac. « I state that the company is in the right path of recovery but the intervention of the Registrar and that of the Minister appears to stop this progress», avait- il soutenu.

Le ministre Sunil Bholah soutient que ces allégations ont été infondées « dans le but de me discréditer aux yeux du public et pour faire croire que je suis un politicien corrompu qui use de son poste ministériel pour exercer une quelconque influence ». Le ministre souhaitait réclamer Rs 50 M de dommages en vue de la gravité des accusations, mais a décidé de n’en réclamer Rs 500 000 pour obtenir une “speedy justice”.