Vinod Persunnoo a été dépossédé de ses pouvoirs de président de la Mauritius Football Association (MFA) et ce, jusqu’à ce que la lumière soit faite sur les allégations de matches truqués en Second Division League. Il nous revient que la MFA sollicitera la FIFA pour l’assister dans cette affaire à travers son comité d’éthique.
Vinod Persunnoo a pris un congé sabbatique des affaires du football depuis hier. Entre-temps, Mustapha Chitbahal assumera l’intérim à la présidence en tant que vice-président senior. C’est ce qu’à décidé le comité directeur de la MFA lors d’une rencontre tenue hier après-midi à la Sepp Blatter Football House.
Depuis les allégations de matches truqués en D2 faites par Anzal Hosenbocus, président de Stanley United, à l’encontre de la MFA et de son président (Vinod Persunnoo), l’atmosphère n’était plus la même. Si le 63e Congrès de la FIFA était un bon prétexte pour tenter de calmer la situation, il se trouve qu’une fois ce grand rendez-vous footballistique terminé, ce dossier est vite retourné sur la table.
Déjà pointée du doigt pour sa gestion, l’affaire des matches truqués a discrédité encore plus l’instance de Trianon. Afin de démontrer sa volonté de mettre les choses au point, le comité directeur a décidé de mettre sur la touche son président. « C’est une décision collective qui a été prise pour la transparence. Nous solliciterons la FIFA pour qu’elle délégue un ou deux membres de son comité éthique afin d’aider à faire avancer l’enquête sur les allégations de matches truqués », a soutenu Mustapha Chitbahal.
Le président par intérim souligne que pour dissiper les doutes, la MFA n’envisage pas d’inclure son homme de loi dans le Fact Finding Committee. Elle fera appel à la FIFA ou au Bar Council. « Le souhait du comité directeur est que cette enquête se fasse dans une transparence totale. »
Le sort de Vinod Persunnoo sera connu après les conclusions de l’enquête. Selon nos sources, certains membres lui ont reproché d’être trop cavalier dans sa manière de fonctionner. Ce qui a provoqué des échanges entre Persunnoo et d’autres membres.
En attendant le début de l’enquête, il nous revient que le premier dossier financier est une des priorités de Mustapha Chitbahal. Il se trouve que les finances de la MFA sont dans le rouge.