Source photo : internet
Colliers tressés, perles, broches appartenant au roi danois Harald à la Dent bleue ont été découverts sur une île allemande de la Baltique.

En janvier, le détecteur de métal de Luca s’emballe. L’écolier de 13 ans déterre une pièce de monnaie dans un champ près de la localité de Schaprode au nord-est de l’île allemande de Rügen en mer Baltique, l’île où la chancelière Merkel n’a cessé d’être élue députée depuis 1990.

L’adolescent montre la pièce à René Schön, un archéologue amateur. Après l’avoir nettoyée, il en reste coi : « C’est la découverte de ma vie », confie-t-il à l’agence de presse allemande DPA. Il reconnaît le sigle du légendaire roi Harald à la Dent bleue qui a introduit au Xe siècle le christianisme au Danemark. Mais tous deux ont dû garder le secret jusqu’au week-end dernier, afin de ne pas exciter l’appétit des curieux et de pilleurs.

Des pièces et des bijoux en argent

Les 14 et 15 avril, quelque 400 m² où la pièce de monnaie a été retrouvée, ont été fouillés par le service d’archéologie du Land de Mecklembourg-Poméranie orientale, dans le nord-est du pays. Et c’est véritable trésor qui a été mis au jour. Des pièces de monnaie, de perles, un marteau de Thor -le dieu du tonnerre dans la mythologie nordique- ainsi que colliers tressés, des broches et des anneaux brisés en argent ont été retrouvés

-

Une centaine de pièces semblent dater du royaume de Harald 1er (910-987), roi unificateur qui a rejeté les croyances viking et lancé la christianisation du Danemark. Des pièces plus anciennes et provenant de contrées très éloignées ont aussi été retrouvées, notamment un Dirham de Damas transformé en bijou et datant de 714.

Les pièces les plus récentes datent des années 980, ce qui laisse croire que ce trésor a pu être caché par l’entourage de Harald 1er qui, après avoir perdu une bataille contre son propre fils en 986, avait fui vers la Poméranie où il est mort un an plus tard, selon la littérature du Xe siècle.

Un trésor caché lors de la fuite du roi

« Nous avons ici un cas rare, lorsqu’une découverte a l’air d’être en lien avec des sources historiques », explique l’archéologue en chef de la région allemande du Mecklembourg-Poméranie orientale, Detlef Jantzen, « le trésor de Schaprode est une découverte unique en son genre ».

Des bijoux datant de la même époque avaient déjà été découverts non loin de là, sur l’île de Hiddensee à la fin du 19e siècle. Les historiens de la région considèrent aussi que ces objets précieux ont pu être cachés lors de la fuite du roi.

Les initiales d’Harald reprises pour le Bluetooth

Harald à la Dent bleue (en anglais « Blue tooth ») est une figure historique importante dans l’espace nordique. C’est en son honneur que la technologie de communication sans fil Bluetooth a été baptisée.

Le symbole du Bluetooth est d’ailleurs un mélange de deux lettres d’alphabets runiques représentant les initiales du roi Harald.

Le trésor découvert par Luca et l’archéologue amateur a été transféré sur le continent à Schwerin, la capitale du Land, où il va être répertorié et conservé.

-

Des pièces de monnaie saxonnes, danoises et byzantines ont notamment retrouvées. AFP/Stefan Sauer.

Source information : leparisien.fr