Lors d’un congrès nocturne de l’Alliance Lepep à Roche-Bois hier, Xavier-Luc Duval a déclaré que l’alliance PTr/MMM n’a pas été claire envers la population sur le projet de IIe République, soutenant que « PTr/MMM pe amenn lepep dan enn sime nwar ». Les deux candidats éventuels de la circonscription N° 3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis Est), Abdool Sorefan et Salim Abbas Mamode, ont aussi pris la parole.
Le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, a tout d’abord fait les éloges de Roche-Bois. « Roche-Bois pou mwa li enn sinbol pou Moris. Kan mo ti dan gouvernman, monn touzour zet enn ley pou devlopman Roche-Bois. Noun fer depotwar vinn zardin. Sa kalite devlopman nounn fer pou zot ! ». Il s’en est ensuite pris à Navin Ramgoolam qui, selon lui, aurait déclaré qu’il n’y avait pas eu de développement dans certains endroits de la circonscription N° 3. « Ramgoolam ki li kone li ? Li pa vini mem isi. Li pann fer nanye pou zot. Residence Kaliptis avan pa ti ena larout ni delo. Mo pa dir li parfe me aster so larout koltare, ena delo e lakaz beton inn ranze kan mo ti minis Integrasion sosial ». Le leader du PMSD devait aussi faire part de sa « tristesse » de l’annulation du Festival Kreol, « enn zafer pandan nef banane inn fer, azordi gagn toupe kansel li ». Continuant de plus belle, Xavier-Luc Duval devait ajouter que Navin Ramgoolam « ne trouve jamais le temps pour faire des sorties officielles en Afrique et dans les pays arabes, où se trouvent les richesses économiques » et a déploré que « Moris pann lev enn ti ledwa pou ed ban pei Lafrik ki pe fer fas a problem ebola ». Commentant la dissolution du Parlement, il a avancé que « kan ferm Parlman, zero konpansasion salaryial . Oken travayer pou pardonn Ramgoolam si li pa gagn so konpensation salaryial ! » Quant au métro léger, le leader du PMSD a soutenu que « la population s’endettera pour payer pour ce projet, e si li pa viab li pou vinn enn fardo pou nou pei ». Il a finalement pris l’engagement d’assurer le développement de la circonscription une fois au pouvoir.
Salim Abbas Mamode, candidat dans cette circonscription, a pour sa part surenchéri sur le projet de IIe République, soutenant que l’alliance PTr/MMM « get zis pou zot, rod pran pouvwar lor ou ledo. Avek lalians Lepep, ou ki pou sorti gagnan ». Abdool Sorefan, autre candidat de l’Alliance Lepep, a quant à lui fait les éloges des leaders de ce bloc, notamment Xavier-Luc Duval « kinn eli meyer minis Finans dan Lafrik » et Pravind Jugnauth « ki ti refer tou bann mezir ki Sithanen ti amene ». Il a aussi qualifié Vishnu Lutchmeenaraidoo « d’architecte du miracle économique ». Aurore Perraud a demandé aux Mauriciens « de voter avec intelligence », ajoutant que « bann mezir ki nou pe prezante, se bann mezir ki konsern ou. Nou pou mars avek zot e nou pou kontign travay dan lintere pei ».